Les recherches

J’ai trouvé certaines données sur Geneanet, mais on ne peut que regretter le côté « amateur » de bon nombre d’informations : des petits morceaux d’arbres généalogiques sans dates ni lieux souvent recopiés sans la moindre vérification et comportant régulièrement des erreurs.

Quand on fait des recherches, on ne peut oublier le travail fastidieux des copistes qui ont indexés les actes des registres paroissiaux. Avec quelques erreurs certes, mais il faut admettre que déchiffrer ou plutôt décrypter ces documents puis les indexer alphabétiquement a dû être compliqué. Sans ce travail, les recherches pour les années 1600 à 1800 seraient encore beaucoup plus ardues.